PODCASTING

28 juil. 2008

..:: NO NAME ::..

# Pour télécharger le mix clic droit
"Enregistrer la cible sous"

Les avant-gardes sont-elles solubles dans la modernité ? C’est la question que je me creuse cette semaine... Et surtout je m'obstine à avoir un regard décillé sur une époque contemporaine propice au regain de la colère mais qui en recherche les modalités. Pour les interlocuteurs de Ciret, des écrivains qui malaxent le langage, la chose est entendue : si, à un moment de l’histoire des idées et de l’art, l’avant-garde portait dans ses gênes l’impératif de porter de l’huile là où était le feu les artistes d’aujourd’hui se trouvent dépossédés de la possibilité de révolution puisque celle-ci est phagocytée et dévitalisée par la chape de plomb idéologique du tout profit, et qu'en est il pour la musique ?
La « bouillie commémorative de Mai 68 », vient de donner le coup de canif final aux dernières utopies révolutionnaires. Je surenchérit et convoque Baudelaire (« le démoniaque est l’essence de l’art moderne ») pour souligner que, dorénavant, le diable est devenu majoritaire donc il n’y a plus d’avant-garde possible. Essayons tout de même de dépasser cette aporie et essayons de ''raconter'' notre goûts prononcé pour cette tension Electro/Underground... Nous le savons bien que pour nous un autre monde est possible avec une définition d’une avant-garde qui s’inscrit vaille que vaille dans son époque tout en puisant dans le feu punk d'en temps...

Emission Radio "KRISS-K BEATS !" du Samedi 19/07 au Lundi 28/07 Sur : Paris-One D'autres mixs sur DjKriss-k.com